1 - 2 -3 -4 -5 - Fév 2017
Ségou - Mali

Les Componentes du Festival sur le Niger

Les Festival sur le Niger, Ségou, Mali

2015

ARTS VISUELS / EXPOSITIONS  

 

“Bi Mali, le Mali Contemporain)

WORKSHOP / MASTER CLASS

Le thème choisi pour la 12ème édition : « Bi Mali, le Mali Contemporain», avec une dizaine d’expositions nationales et internationales.

 

Cover Bi Mali.jpg

ABDOULAYE KONATE, ARTISTE PEINTRE (MALI)

Visual Arts - Festival sur le Niger 2016 SégouAbdoulaye Konaté tire de ses sculptures textiles une matière inépuisable dans laquelle il inscrit les signes et symboles des sociétés secrètes maliennes (“Hommage aux chas- seurs du Mandés” - 1994) ou dévoile une lecture du monde et de ses évènements (“Bosnie, Rwanda, Angola” - 1995). Avec ce matériau, il teint, découpe, recoupe, coud pour obtenir une structure exploitant la surface plane du tissu. Celle-ci peut devenir le support d’excroissances qui créent des effets d’optiques. Peu à peu l’assemblage de ces corps oblitère la présence de la figure et joue sur les volumes, l’infinité de plis, de rebonds, de creux, d’anfractuosités (“Symphonie Bleue” - 2007). La densité de la matière lui permet de faire danser les formes dans une création tendant vers l’abstrac- tion (“La danse d’une nuit” - 2009). Artiste de la matière, Abdoulaye Konaté combine la tapisserie, l’assemblage, la teinture et la sculpture afin de réaliser un espace à forte présence et à forte évocation. Avec le textile, les gris-gris, les balles de fusil, les vête- ments usagés ou le sable, il entre dans le théâtre du monde et de l’art contemporain par la porte soit du spirituel, soit du politique. Témoignant ainsi d’une conscience collective malienne, africaine et universelle.

AMAHIGUERE DOLO, ARTISTE SCULPTEUR (MALI)

Visual Arts - Festival sur le Niger 2016 SégouEnfant, Amahiguéré Dolo découvre la sculpture en observant le travail d’un forgeron. La magie de la transformation du fer le pousse à sculpter en secret. Mis à jour par son père, il doit cesser toute intervention sur le bois, privilège sacré chez les Dogons et réservé aux seuls forgerons. Par respect pour son peuple, Dolo choisit de s’implanter sur une autre terre afin de se consacrer pleinement à son art. La sculpture de Dolo naît des accidents de la nature. Il ramasse pêle-mêle des matériaux organiques (souches déracinées, bois séché...) dont les formes expressives suscitent son imaginaire. En sculptant le bois, il révèle la part d’invisible que portent ces objets inertes. Mi-humaines, mi-animales, ces figures intriguent, fascinent par leur présence. Profondément issue de la pensée animiste particulière aux Dogons, la statuaire de Dolo est le prolongement de la mani- festation des esprits dans la nature. 

OFI SETORDJI, ARTISTE SCULPTEUR (GHANA)

Visual Arts - Festival sur le Niger 2016 SégouKofi Setordji a commencé sa carrière comme graphiste, et a entamé à la fin des an- nées 1980 une carrière de sculpteur, avec l’aide de l’artiste ghanéen Saka Acquaye. Il a reçu en 1990 le prix « Sculpteur de l’année », et il est le premier artiste africain à recevoir, en octobre 2008, le Rockefeller Foundation Creative Arts Fellowship, aux côtés de Mona Hatoum et Shahzia Sikander. Aux côtés du peintre Wisdom Kudowor (en), il a fondé la Society for Contemporary Art du Ghana (SOCA). Les membres de la SOCA organisent des discussions sur l’art à travers ds colloques, des congrès. Un des projets de Setordji est la ART House, une structure accueillant les artistes de passage à l’intérieur de sa propre maison, située dans la campagne aux alentours d’Accra. Kofi Setordji est actuellement directeur de la Fondation Nubuke. Il travaille sur des matériaux très divers : «A travers le bois, la pierre ou le métal, il dit la guerre de 1939-1945, dans laquelle des milliers d’Africains - comme son père - furent enrôlés, le génocide rwandais de 1994 ou le drame du Kosovo. Il a exposé dans de nombreux pays africains, en Europe et aux États-Unis.

BOUBACAR DOUMBIA, ARTISTE PEINTRE MAITRE DU BOGOLAN (MALI)

Visual Arts - Festival sur le Niger 2016 Ségou

Boubacar Doumbia est sorti de l’INA du Mali. Peintre Chercheur et designer, il est le promoteur du Centre N’Domo conservatoire des techniques de teinture naturelle. Il utilise le bogolan comme moyen d’expression artistique 

 

Les Expositions D’ART

  • Une exposition individuelle de Amahiguéré Dolo, de Kofi Setordji, et de Boubacar Doumbia .
  • Exposition des œuvres issue de la première session de Résidence de création des artistes jeunes talents  du Programme Kôrè-Qualité #2 du Centre Culturel Kôrè: Djoman Samaké sur le thème : «Le DJA  (image)», Mohamed Lamine Barry dit Ladji sur le thème : «Rapport entre l’homme et la nature», Hawa Keïta sur le thème : « La vie » et Mohamed Opa Bathily sur le thème : «Tounkaranké (Immigration)». 
  • Exposition des œuvres du Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques organisé par le Centre Soleil d’Afrique autour du thème : « Culture & Jeunesse : Quelles perspectives pour un monde juste et équilibré? ».
  • Une exposition muséale sur le thème : «Cibarani, Sokonikun et Ciwara, les fêtes agraires et les cérémonies cultuelles...» au Musée Kôrè
  • Un atelier manuel de Bogolan à l’atelier N’Domo de Ségou
  • Une exposition  collective  « Bi-Mali » de Souleymane Ouologuem, Elie Théra, Mohamed Lamine Touré dit Bako, Amadou Sanogo  et  Mariam Maiga. 

 

Workshops et Master Class 

Une rencontre internationale et un Master Class d’artistes plasticiens du Mali et d’ailleurs avec Abdoulaye Konaté et Kofi Setordji du Ghana.